La Nationale 1 pour les dames !

Le TTTMG rêvait d’une équipe en Nationale 1, c’est chose faite. Ce sont les dames qui ont devancé les messieurs, mais c’est désormais sûr le club aura au moins une équipe au plus haut niveau amateur. En effet l’équipe entente entre La Tronche et Rillieux-la-Pape, emmenée par ses deux joueuses numérotées dans les 200 meilleures en France Julie Kuy et Aiste Macaite, a de nouveau dominé ses adversaires du jour de Tours 4S. Une victoire 8-3 sans trembler qui s’ajoute à la longue série de victoires commencée en janvier 2017 en Nationale 3. En ayant remporté la rencontre avancée contre les deuxièmes de la poule Schiltigheim, elles sont assurées de terminer à la première place et évolueront donc en Nationale 1 dès janvier 2018. Une belle performance pour cette équipe construite par Annick Masset depuis plus de 2 ans et qui oscillait jusque-là entre N2 et N3.

Les messieurs ne sont pas en reste, ils se sont imposés 8-2 à Nice et confortent leur place en tête de la poule de Nationale 2. Les deux défaites du jour contre des anciens joueurs du TTTMG ne viendront sûrement pas casser la dynamique à seulement deux pas de la montée en Nationale 1. Prochaine étape contre les voisins du Touvet samedi 25 novembre à La Tronche, une victoire suffirait au bonheur du club.

Les autres équipes suivent sur la même lancée. La Nationale 3 masculine gagne 8-1 à Annecy et assure son maintien à ce niveau avant les deux dernières rencontres. La Pré-Nationale messieurs gagne 11-3 et se prépare déjà à jouer la montée en Nationale 3 contre St Égrève le 9 décembre. La Pré-Nationale dames se fait accrocher à Bourgoin-Jallieu, score final 7-7 qui laisse une chance de montée là aussi en Nationale 3, à condition de gagner les deux prochaines rencontres dont les premières de la poule Ceyrat samedi prochain.

Ce qui était impensable au mois de septembre semble de plus en plus possible : cinq équipes au niveau national dont deux en N1, ce serait extraordinaire et peut-être inédit dans l’hexagone.

Les R2 de Samuel et Ronan ont déroulé contre des équipes plus faibles, avec au passage une perf d’Edgar à 18 et d’Arnaud (oui en R2) à 10. La R2 d’Yvon perd 9-5 contre Mions avec beaucoup de matches accrochés. La R3 qui jouait un match décisif contre Cran pour la montée en R2 s’incline de justesse 8-6.

Les 4 PR et la D2 ont perdu, mais il y a eu quelques belles perf de Jef, Mickaël, Yann. Seule la D4 a survolé son match et croit toujours à la montée en D3.