Le débrief d’Olivier

Exceptionnellement, pour cette 4ème journée de championnat par équipes, il y aura deux résumés afin de satisfaire le plus grand nombre. En effet, j’ai remarqué que le côté subjectif ne plait pas à tout le monde et j’ai fait le choix d’un résumé ou j’essaie de faire de mon mieux pour garder une certaine objectivité pour les puristes du résumé de par équipe et un autre résumé avec un peu plus de liberté.

Pour commencer le résumé 99% Objectif

L’équipe 1 du club en PN remporte son match 12-2 face à Oullins. Gaétan réalise une très bonne performance en gagnant ses trois matchs. Une victoire qui permet à l’équipe d’Ali de rester dans la course à la montée.

L’équipe en R2 du capitaine Samuel remporte le match 8-6 face à l’Isle d’Abeau. Bravo à Bertrand qui gagne ses trois matchs. Ils sont actuellement troisièmes de leur poule à 2 points des premiers. Une nouvelle R1 ?

La R2 de Ronan inflige un score de 14-0 à une faible équipe de Centr’Isère venue avec une 8 et un 9. Mais bravo quand même à nos joueurs pour leur sérieux. La montée en R1 n’est plus bien loin pour cette équipe.

L’équipe d’Yvon Molostoff, remporte le match face à Bourg-en-Bresse sur le score de 11-3. Gaétan Vivien a confirmé son statut de renfort en remportant ses 3 matchs. Il faudra prendre les 3 points face à Mions pour rêver de montée.

L’équipe de R3 de Valentin Failliet continue de nous surprendre avec une victoire 11-3 face à Lyon Gerland. Toujours invaincue en championnat, cette équipe file droit en R2.

L’équipe de Loïc remporte son match 8-6 au terme d’une rencontre exceptionnelle. Bravo à eux.

La deuxième PR remporte un match important sur le score de 8-6 face à Sassenage. Malgré une grosse pression, Andrew et ses coéquipiers ont su aller chercher la victoire au mental. Bravo à eux.

La troisième PR de Bruno n’a pas su réagir et s’incline sur le score de 10-4. A noter les deux victoires de Bruno qui retrouve petit à petit le niveau de ses belles années.

L’équipe 11 d’Arnaud ne parvient pas à s’imposer face à une équipe renforcée d’Echirolles qui est venue avec un 16. Bravo à Jeff pour sa perf face à un 933. L’équipe est dernière de sa poule et il va falloir se battre pour aller chercher un maintien en PR.

La jeune équipe du TTTMG, en D2, s’incline sur le score de 12-2. Le score est sévère mais cette équipe progresse de journée en journée à l’image d’ Edouard qui réalise une superbe perf face un 769 alors qu’il n’a que 540 points.

La D4 n’a rien pu faire face à St jean de Moirans. Seule Carla parvient à sauver l’honneur en réalisant une jolie performance face à un quasi 6.

Pour finir, l’équipe de PN féminine qui s’impose de justesse (8-6) face à Val d’Ozon. Portée par Marie et Johanna, cette équipe peut encore espérer la montée mais pour cela il faudra réaliser un sans-faute jusqu’à la fin de la phase.

Bilan 8 victoires et 4 défaites. Vivement la J5 pour un nouveau résumé objectif.

Après ce résumé assez basique, voici la version 100% subjectivité

L’équipe 1 du club en PN, pour ceux qui vont dire « Olivier tu as omis les nationales ? », sachez que les deux équipes ont joué la semaine dernière vu que c’est une journée décalée, il y aurait pu avoir une partie sur le résumé de leur rencontre mais bon je ne l’ai pas fait, ce n’est pas que je suis fainéant mais j’avais la flemme. Bon revenons à notre équipe fanion, portée par un Gaétan (Gaétan junior pas Vivien) « on fire », revenu après une petite blessure qui l’a éloigné des tables pendant quelques semaines, l’équipe 3 du TTTMG a calmé (ou pas d’ailleurs) les festifs joueurs d’Oullins qui pensaient assister à un match de foot en ligue 1. Un score de 12-2, « Une bonne défaite des familles », qui a obligé les joueurs d’Oullins à noyer leur chagrin à l’apéro. Romain en bon adversaire « fair play » (ou en bon SAM) est venu les réconforter. Une victoire qui permet à l’équipe d’ Ali de rester dans la course à la montée.

L’équipe en R2 du capitaine … (si quelqu’un connait le capitaine de cette équipe qu’il me fasse signe), fidèle à ses habitudes remporte le match 8-6 face à l’Isle d’Abeau. Selon le Dauphiné « Heureusement que Laurent Moyson a gagné deux de ses trois matchs pour rattraper le faible niveau de jeu de son coéquipier Budillon. Une vraie star. ». Pour sa défense, Mr Budillon invoque des circonstances atténuantes liées à une soi-disant victoire à un jeu de foot sur console qui l’aurait empêché de dormir tellement l’excitation était forte. Une reconversion dans le jeu vidéo ? Bravo à Bertrand qui gagne ses trois matchs. Ils sont actuellement troisièmes de leur poule à 2 points des premiers. Olivier Dupré en R1 l’année prochaine ?

La R2 de Ronan inflige un score de 14-0 face à une faible équipe de Centre Isère venue avec une 8 et un 9. Mais bravo quand même à nos joueurs pour leur sérieux, tout le monde ne peut pas faire un score pareil en infligeant à quasiment chaque match un 11-0. Si c’était si facile tout le monde le ferait. De quoi permettre à Adel de prendre de la confiance en attendant un match de barrage en R1 au critérium, qui risque d’être compliqué… La montée en R1 n’est plus bien loin pour cette équipe.

L’équipe d’Yvon Molostoff, a explosé l’équipe de Bourg-en-Bresse sur le score de 11-3. Gaétan senior a confirmé son statut de renfort en remportant ses 3 matchs. Il faudra prendre les 3 points face à Mions pour rêver de montée.

L’équipe de R3 de Valentin Failliet, que l’on pensait au départ « perdue d’avance », continue de nous surprendre, avec une victoire 11-3 face à Lyon Gerland. Toujours invaincue en championnat, cette équipe file droit en R2.

Passons au cas de l’équipe 8, la PR de Loïc Menguy. Face au scepticisme de notre vice-président Mr Poirier qui ironisait sur la capacité de cette équipe à encore pouvoir monter en R3 (je cite : « Si,si, Olivier y croit », avec une ironie à peine masquée), il s’est passé un petit miracle dans une rencontre d’une tension et d’une combativité rarement égalées dans la division élite du département. Après avoir mené 4-1 en début de rencontre grâce à un Tom combatif qui bat le meilleur joueur adverse (un 14), l’équipe de Nicolas n’ayant pas vraiment l’habitude de mener, s’est laissée rattraper juste avant les doubles. Les doubles n’ont pas permis de se départager et tout s’est joué sur les 4 derniers matchs. Loïc gagne son match facilement contre un 9 mais Olivier face à un beau jeu proche du sien a dû utiliser sa voix pour rester dans sa bulle afin de permettre à l’équipe de s’assurer le match nul. « One eternity later » : Olivier gagne son match (sans oublier une petite embrouille avec l’adversaire histoire de lier des amitiés indéfectibles) et le score est donc de 7-5. Pour ne pas rester bloqué sur un match nul qui n’arrangerait pas nos affaires, il fallait que Tom ou Nico gagne au moins l’un des deux meilleurs joueurs adverses. Le Messi du jour s’appelle Nicolas Boulade, petit joueur de D1 en individuelle qui vient de battre le meilleur joueur de St Romain au terme d’un match haletant. A noter la roulette de ce même Nicolas sur une balle de set lors du double, il a ensuite déclaré « je la dédie à mon mentor Simon Chouteau, une pensée à lui qui nous a quittés pour un monde pluvieux ». Avec Nico « plus rien ne m’étonne ». Sans ce petit miracle on pouvait dire Adieu à la montée que l’on a tant espérée, Adieu Aubenas, Pouzinois, Meyzieu et Annonay, Adieu la campagne et ses familles crasseuses… Bref un score de 8-6 et une deuxième place dans la poule qui permet de croire encore à la montée. A noter que la bière est le meilleur ami du pongiste et que Olivier et Florent se sont réconciliés. Comme quoi les valeurs du sport ne tiennent qu’à 33 cl d’eau, de céréales et de houblon.

La deuxième PR, orpheline de son capitaine Jeff, remporte un match important sur le score de 8-6 face à Sassenage. Malgré une « Gross » pression, Andrew et ses coéquipiers ont su aller chercher la victoire au mental. Bravo à eux.

La troisième PR de Bruno, bloquée à la dernière place de sa poule, n’a pas su réagir et s’incline sur le score de 10-4. A noter les deux victoires de Bruno qui retrouve petit à petit le niveau de ses belles années.

En compétition avec l’équipe de Bruno, l’équipe 11 d’Arnaud ne parvient pas à s’imposer face à une équipe renforcée d’Echirolles qui est venue avec un 16. Bravo à Jeff qui a su vaincre son complexe d’Oedipe pour aller chercher une perf face à un 933. L’équipe est dernière de sa poule et il va falloir se battre pour aller chercher un maintien en PR.

La Baby squad du TTTMG, en D2, s’incline sur le score de 12-2. Le score est sévère mais cette équipe progresse de journée en journée à l’image d’Edouard qui réalise une superbe perf face un 769 alors qu’il n’a que 540 points. Son entrainement particulier vendredi avec son frère Paul-Louis n’est sûrement pas pour rien dans cet exploit.

La D4 n’a rien pu faire face à St jean de Moirans. Seule Carla parvient à sauver l’honneur en réalisant une jolie performance face à un quasi 6.

Pour finir, l’équipe de PN féminine qui s’impose de justesse (8-6) face à Val d’Ozon. Portée par Marie (qui est venue sans complexe et sans son papa) et Johanna (Jojo ou petite monstre…) cette équipe peut encore espérer la montée mais pour cela il faudra réaliser un sans-faute jusqu’à la fin de la phase. Julieta, l’idole de toute une génération, remporte le match décisif. Une victoire qui arrive au meilleur des moments puisque hier c’était le 48ème anniversaire de Johanna. Que pouvait-elle rêver de mieux ?

Pour ne pas laisser ce résumé inachevé voici le bilan de cette 4ème journée de par équipe : 8 victoires 4 défaites. Un bilan plutôt positif et une ambiance de feu à domicile. Une bonne journée de ping.
Allez Bim badabim bim badaboum, Orelsan et petit muscle du bras…cho