Bilan de la phase 1 contrasté

Le bilan des équipes de nationale est assez négatif avec la descente des N1 messieurs et dames en N2, la descente d’une N3 en PN. Seule une N3 se maintient, mais avec des difficultés d’effectif (prévisibles et annoncés par certains joueurs avisés). La situation s’explique essentiellement par les départs cet été de plusieurs joueurs clé dans l’effectif de ces équipes.

Les régionales s’en sortent très bien avec les 4 équipes classées entre la 2e et la 4e place. Les 2 R2 ratent la montée en R1 de peu. Pour l’équipe de Sam, ça s’est joué à seulement un match : la contre de Sam alors qu’il menait largement à la belle, ou la contre de Laurent alors qu’il menait 2 manches à 0, ou encore la contre à 200 points d’un 16 de Charcot. Les 2 R3 ont réalisé de belles performances pour obtenir bien mieux que le maintien, avec une partie des joueurs qui évoluait en PR la saison passée.

Les résultats des équipes départementales sont plutôt en ligne avec l’évolution de l’effectif à ce niveau : moins de joueurs de niveau PR, plus de joueurs de niveau D2/D3/D4. Les 2 PR qui finissent 7e avec malgré tout quelques belles victoires vont descendre en D1 (sauf erreur de calcul ou repêchage), la D1 « accrocherait » le maintien in extremis, la D2 qui a largement dominé sa poule monterait en D1. La D3 monte elle aussi en terminant parmi les meilleurs 2e. Les D4 restent à leur niveau.

Donc on s’oriente vers une deuxième phase avec 2 N2, 1 N3, 1 PN, 2 R2, 2 R3, 4 D1, 1 D2, 2 D4. Cependant on constate une nette dégradation dans la présence des joueurs tout au long d’une phase et des suppressions d’équipe pourraient résoudre ces problèmes.