La R2 désillusionnée

Alors qu’elle flottait en tête de sa poule, la R2 de Sam et Laurent est redescendue subitement à la réalité. Pour monter en R1, il faut être fort sur toute la phase. Il y a eu une première alerte lors de la J4 il y a deux semaines avec le 7-7 face à Privas. Sam qui n’avait pas gagné un match a choisi de se mettre en retrait pour la J5. Mais le problème était plus profond.

Hier à Lyon Villette Paul Bert, l’équipe n’a pas assumé son statut de favori (6241 points en somme des classements contre 6117). Cela commence avec ma défaite à la belle contre Cédric Guillot le moins bien classé mais très solide en attaque et Albin qui plie aussi à la belle contre Paul Prieur le mieux classé. Les victoires logiques de Laurent et Olivier, nous permettent de rester à la surface. Ma victoire nette contre Paul et la défaite nette d’Albin contre Cédric ne changent pas la donne. Mais la perte des 4 matches suivant nous fait très mal : d’abord Olivier sans solution face à un surprenant Régis Mialon, puis Laurent à la belle contre Emma Chaillou et son service du revers (alors qu’il menait 2-1 et avait l’avantage dans la 4e manche), et enfin les 2 doubles perdus sans gagner un seul set. 7-3, la rencontre est pliée. PLVPB confirme son ascendant dans la dernière rotation. Résultat 10-4 et la montée en R1 est annihilée. Mais finalement pas de regret, on s’est incliné face à une équipe plus solide dans une rencontre agréable et de bon niveau. On n’avait presque oublié le réel niveau de la R2 après les premières rencontres trop faciles. Le capitaine Sam a parfaitement résumé l’esprit de l’équipe « on est bien en R2 🙂 » !