L’étude de cas

L’étude de « CAS »

Avant de commencer certains m’ont signalé qu’ils ne comprenaient pas l’intérêt de mettre les noms de famille des joueurs dans le résumé. Sur le principe je suis d’accord mais sachez que chaque nom de famille indiqué dans le résumé est associé à un jeu de mots, une boutade ou une phrase rigolote à la Simon Chouteau.

 

Au ping comme ailleurs, on a parfois à faire à de sacrés spécimens. On a tous déjà affronté un joueur un peu bizarre, étrange voir carrément flippant. Cependant nous sommes loin de tout connaître sur eux. Cette 5 -ème journée a été l’occasion d’en étudier certains de plus près.

 

En D4, les joueurs de Camille LARIVIERE ont pris l’eau face à une équipe renforcée de Vaulx milieu. Seul Nicolas est parvenu à sauver l’honneur malgré ce score fleuve.

L’autre D4 perd également mais sur un score plus flatteur de 8 à 6. Bravo à Carla qui rapporte deux points et qui confirme sa bonne forme de 2018.

En D3, les « potos » de Loïc remportent un match crucial pour le maintien face à une équipe pourtant solide sur le papier. Les joueurs du Touvet ont laissé filer les trois premiers points de la rencontre sans réussir à refaire leur retard. Le jeune tronchois Louis DELEGLISE ne s’est pas fait prier pour gagner le dernier match de la rencontre important pour un possible goal-average.

L’autre D3 en revanche s’incline sur le score de 9-5. Il faut cependant féliciter ces joueurs qui se sont battus même en infériorité numérique (venu à 3 à cause d’un absent).

En D1, l’équipe de Mikael en grosse difficulté cette saison ne parvient pas à s’imposer en terre Moiranaise et s’incline lourdement sur le score de 12 à 2. Sans son atout fort Bruno (laissé au repos pour des raisons purement stratégiques) seul Robin parvient à remporter un simple. La paire (et fils) GOMIS à écœuré les joueurs tronchois. Cette équipe est avant dernière de sa poule et il va falloir se battre pour rester dans cette division.

En PR l’équipe de Jeff (sans Jeff) continue de nous impressionner avec une victoire à l’extérieur dans le bunker de Bourgoin Jallieu. Un Landrieu de Gala permet à son équipe de se hisser en tête de sa poule avec une victoire 8 à 6 face à un prétendant à la montée. Il est important de rappeler que cette équipe a choisi cette poule faible sans prendre en compte la volonté des autres PR…bravo Jeff… Julien, venu en renfort, n’a rien pu faire face aux coups TRANCHAND de la jeune Emma. Nous sommes fiers de notre équipe 10 et nous espérons qu’elle va monter en régionale 3 ! Petite pensée à Andrew qui vient de nous annoncer qu’il est enceinte !

L’équipe 9 de Loic (sans tréma) a pulvérisé l’équipe de Charvieu Chavagnieu (pourtant prétendante à la montée) sur le score de 10 à 4. Bravo à Tom et à Loic qui remportent leurs trois matchs. Johanna malgré un mal de ventre inexpliqué parvient à remporter un simple et a réalisé une grosse performance face à un 14. Le résumé de cette équipe pourrait s’arrêter là mais il s’est passé une chose qui mérite d’être racontée. Si vous ne croyez pas aux fables, légendes ou histoires saugrenues passez votre chemin car ce qui va suivre va en étonner plus d’un… Vous connaissez Tom David ? La légende raconte que son physique ne lui permet pas d’enchaîner trois matchs et qu’il aurait mis au point une technique pour gagner au moins un match par forfait à chaque rencontre. Après avoir poussé notre amis GOITRE au forfait (sur blessure) lors de la dernière rencontre il a récidivé en dérobant un set imaginaire à un joueur de Charvieu. Alors que Tom mené 2-0 et que la partie se déroulait normalement comme tous les matchs de PR, Mr ***** s’est étonné de voir que l’arbitre n’avait pas affiché 2-1 sur le marqueur au niveau des sets. L’arbitre (qui était son frère) lui annonce que malheureusement il ne peut pas lui mettre un set vu qu’il n’en a pas gagné ce qui n’a pas du tout plu à ce Mr. Après être passé de l’étonnement à la colère en passant par la stupéfaction il a accepté de jouer le premier point de ce troisième set (quatrième dans sa tête) avant de changer d’avis (parce quand même il était sûr de son coup) et de déclarer forfait sous les yeux d’un Tom incrédule encore sous le choc d’avoir rencontré un spécimen plus étrange qu’il ne l’avait jamais été. Ce Mr a conclu ce moment d’anthologie en remerciant sa nièce (venue le réconforter) d’un « TA GUEULE » d’une gentillesse qui a surpris toute la belle grotte du TTTMG. Avouez que ça valait le coup de faire une petite étude de CAS.

Dernière PR et enfin le retour de la suicide squad ! Après nous avoir fait peur avec la victoire lors de la dernière journée, la team FFL de Arnaud renoue avec la défaite sur le score de 9 à 5 face à une équipe très odorante de Vaulx Milieu (La grotte du TTTMG a donc été rebaptisé la tanière tronchoise). Alors qu’ils menaient sur le score de 5 à 1, Arnaud a réuni son équipe en catastrophe et a déclaré « Les gars arrêtez tout ! On ne va quand même pas se maintenir avant la dernière journée ? Donc vous faites ce que vous voulez mais vous me perdez les 8 prochains matchs ! ». C’est quand même beau une équipe soudée…

En R3, l’argent n’a pas suffit pour faire gagner l’équipe de Xavier face à une grosse équipe de Cruseilles. En effet, le club s’est offert pour la première fois un mercenaire de niveau régionale. Pour être tout à fait transparent avec vous sur le coût de ce transfert historique, le joueur à reçu un chèque d’une valeur de 10€ équivalent à un trajet en train et une prime de 1500€ pour tous les simples gagnés. Rassurez-vous le club ne coulera pas cette année ! Sous la pression du public qui attendait beaucoup de cette nouvelle recrue, le jeune Boulade n’a rien pu faire et ne parvient pas à remporter le moindre match. Le club va lui proposer un contrat d’arbitre extérieur domicile (comme évoqué durant l’AG) afin d’au moins assurer un arbitrage décent pour cette équipe. Bravo à Romain pour sa belle victoire sur un 17. Le maintien n’est pas encore assuré et deux équipes de PR dépendent de ce résultat pour espérer monter…

En R2, l’équipe du leader tournant continue sur sa lancée et s’impose de justesse sur le score de 8 à 6 face à l’Asul. Samuel et Olivier ont mené leur équipe à la victoire. Prochain match à domicile pour continuer de rêver à la R1.

L’autre R2, réalise une bonne opération en arrachant le nul face à une grosse équipe d’Albertville qui alignait 18 17 16 15. Il va falloir rapidement prolonger Val Ping qui est déjà sur les tablettes de St Egrève ( une première tentative de transfert a été avortée ce dimanche). L’équipe se place en milieu de tableau.

En R1, l’équipe « Random » de Jérémy a failli réaliser l’exploit de cette 5 ème journée. L’équipe composée de Marie, Antoine, Annabelle et Jérémy n’est pas passée loin d’arracher le match nul face à une équipe homogène de l’Asul (Que des 16). Antoine, malgré ses projets de construire une maison à la campagne avec Tom, réalise un sans faute et n’est plus qu’a quelques points de franchir le seuil des 1500 points ! Jérémy fait deux (Jérémy fait deux) et Marie profite de jouer en garçons pour faire une belle perf à 16. Malheureusement pour Annabelle l’alchimie n’a pas fonctionné et elle ne parvient pas à s’imposer…

La rencontre de la PN féminine n’a pas eu lieu pour cause de forfait de la part de notre équipe. Le maintien n’est toujours pas assuré. Se dirige-t-on vers la fin de cette équipe féminine ?

La première N3 n’a pas eu besoin des 14 matchs pour venir à bout de son adversaire du jour. Ali a une fois de plus assuré le spectacle et réalise un sans-faute. Une belle perf sur un n°500 en ne jouant que dans la demi table revers (le nombre de coups droits du match se compte sur les doigts de la main selon notre reporter Genestout). On ne peut pas lui reprocher de jouer comme un boiteux par contre il va falloir apprendre à ne pas trop s’encourager pour ne pas déranger le JA. Attention à l’excès de chocolat durant le weekend !

Dans l’autre N3, Saint Chamond et La tronche se quittent sur un score de parité. Un score de 7 à 7 qui n’arrange aucune des deux équipes. Bravo tout de même à Gaétan qui confirme son statut de meilleur joueur de l’équipe.

La N1 n’a pas démérité face à une grosse équipe de NIORT mais s’incline finalement sur le score de 8 à 4.

La N1 Feminine continue de rêver à un maintien dans l’élite grâce à sa victoire 8 à 5 ce samedi. On pensait que c’était KUY pour Julie et ses co-équipières mais une grande Aiste (victoire sur 19 18 et 17) permet à cette équipe d’avoir encore de l’espoir dans cette fin de phase.

 

Dans les moments difficiles que nous connaissons actuellement rien de mieux qu’une bonne nouvelle pour se libérer l’esprit (bisous tom) : je ne parle pas du retour de Samuel à son meilleur niveau ni même de Romain Sommer qui est encore capable de faire des perfs, mais bien entendu de Jojo et Mr Andrew Gross qui vont avoir un petit monstre dans les prochains mois. Les paris sont lancés pour savoir si il/elle aura le sourire de sa mère à la table ou le mental de son père. Futur CAS ou futur génie ?

 

Allez fêtes de la coquilles saint-Jacques, cassos et set imaginaire…. Cho…petit muscle du bras !