Une hécatombe de défaites

La journée a été marquée par une multitude de déconvenues malgré de petites éclaircies.

En déplacement à Mer (41), l’équipe fanion décroche le match nul face à une équipe équivalente sur le papier. Un résultat qui la place dans une position neutre dans la poule, autrement dit, elle n’a désormais plus rien à jouer. Quant à l’équipe de N3, qui avait un match capital en vue du maintien, elle se fait terrasser à domicile dans une bonne ambiance par la sympathique équipe de Gerland (3-8). Un vrai coup dur pour la N3 où, en effet, ses chances pour sa survie en nationale sont amoindries. Néanmoins, elle tentera d’entretenir l’espoir en se déplaçant chez notre concurrent direct, Nice.

En Pré-Nationale, elle n’a pas trouvé de solutions pour inquiéter l’équipe de Rillieux, pourtant une équipe qui lutte aussi pour son maintien (4-10). Cet échec la place, elle aussi, dans une position très délicate, en grande difficulté, il faudra trouver les ressources nécessaires pour se sortir de cette impasse. Les R2 ont su parfaitement mettre à profit leurs atouts. En effet, la R2 d’Yvon parvient à décrocher le match nul contre la première de poule, Échirolles (à noter le premier match en France de Fabio qui s’est montré à son avantage en réalisant deux victoires). La seconde R2 continue sur la lancée en s’imposant largement à Décines (11-3). La perspective d’une ascension se dessine peu à peu, néanmoins, le plus dur reste à faire. Toutefois, la journée a été extrêmement laborieuse pour les équipes de Régionales 3 qui s’inclinent toutes les deux (par ailleurs, de nombreuses absences sont à signaler). La première n’a eu aucune chance d’espérer, elle échoue lourdement contre Teil (0-14) et se positionne dans une position difficile où une victoire à Mions est impérative. La seconde, quant à elle, a connu un coup de frein à Sallanches (4-10) avec, pourtant, la performance rarissime de Tom qui fait le plein.

À l’échelon départemental, le constant n’est guère plus réjouissant. La Pré-Régionale s’incline de peu à Monbonnot (6-8) et se retrouve en très mauvaise posture dans la poule (en dernière position). L’équipe 9 en D1 chute à domicile contre Morestel (4-10). Cet échec met cette équipe en danger, la lutte pour le maintien sera acharnée. Dans une position encore plus précaire, l’équipe 10 échoue face à Vaulx Milieu (5-9). En dernière place, le maintien s’éloigne peu à peu. La dernière D1, cette fois-ci composée de jeunes espoirs, a pu engranger de l’expérience contre un redoutable adversaire (Varces) lors du match qui a été très difficile (0-14). La D2 se démarque des autres en étant la seule équipe à sortir victorieuse. Elle surpasse l’équipe de l’Isle d’Abeau (10-4) et se donne de l’air. L’équipe jeune de D3 accroche le match nul à Seyssin, un bon résultat qui est tout de même à souligner (bravo à Théophile pour son sans-faute). L’autre équipe jeune n’a pas eu la même réussite, elle perd 5-9. Ces espoirs pourront néanmoins s’affirmer lors des championnats de l’Isère qui auront lieu le week-end prochain. Et enfin, la D4 n’a pas fait le poids à Fontaine (1-9).

Une journée cauchemardesque où, là encore, le nombre conséquent d’absents est à déplorer et qui explique en partie, le constat amer. Cependant, la saison est loin d’être arrivée à son terme, tout reste donc à faire.