Historique

Le Tennis de Table La Tronche (TTT) fait suite au Ping Pong Club Tronchois créé en 1967. Le club, profitant du dynamisme de ses dirigeants et de la qualité de ses joueurs, atteint en moins de 10 ans le sommet du tennis de table par équipes : la Nationale 1 (1976).
Le TTT devient non seulement le club phare de la région mais s’installe aussi sur l’échiquier hexagonal. Par ailleurs, le travail des équipes dirigeantes (Michel Aubry) et l’engagement sans réserve des cadres techniques (Christian Véronèse) permettent de hisser le club à l’un des premiers rangs de club formateur de jeunes.

Grâce aux relations avec la municipalité cette politique de formation débouche sur la création d’un poste d’éducateur sportif (ETAPS) pour Yvon Molostoff, détaché à plein temps sur le club. La saison 86/87 marque l’apogée du club sur le plan sportif : 4e du championnat de Nationale 1. L’aspect financier étant trop lourd à gérer, l’équipe dirigeante préfère par la suite abandonner la première division pour mieux se consacrer au développement du club.

Fin des années 90, le TTT s’ouvre sur Meylan et devient le TTTM.
Les objectifs sont alors d’augmenter le nombre de licenciés, de créer une section féminine et de se maintenir à l’échelon national. Le TTTM se développe pour atteindre le professionnalisme par la création de deux postes d’éducateurs sportifs créés en 1999 pour Julien Campayo et 2002 pour Rémi Rebeyrolles.

En 2003, le projet de salle spécifique aboutit enfin avec l’ouverture de la Maison des Sports de La Tronche, rue Eymard Duvernay. Le TTTM se structure pour à terme pérenniser les postes des 2 éducateurs sportifs, en mettant en avant le développement du tennis de table et la priorité aux jeunes.

En 2006, le club s’étend sur Grenoble avec une activité à la salle d’Europole pour toucher un public plus large sur la métropole et ajouter une lettre au nom du club : désormais le TTTMG.

En 2007, l’équipe dirigeante est remplacée par un groupe plus jeune autour de Djamel Debousse. Le projet d’animation autour de la salle spécifique repose alors sur différents publics : scolaires, étudiants, stages multisports pendant les vacances scolaires.

En 2014 une nouvelle phase commence avec la création de 2 emplois aidés pour Valentin Flore et Rémi Bonato, pour épauler Julien Campayo. Une nouvelle dynamique dans les dirigeants se met en place avec Arnaud Coeffier à la présidence, accompagnée de bons résultats sportifs notamment 2 médailles de bronze aux championnats de France pour Gaétan Dos Santos, 2 équipes masculines et une équipe féminine au niveau national. Un nouveau slogan s’impose petit à petit : « Toujours plus ».

Tennis de Table de La Tronche Meylan Grenoble